Saints Rodrigue et Salomon (+857)

Ils étaient trois frères vivant à Cordoue sous la domination arabe. Deux étaient chrétiens et le troisième était musulman. L’un des deux se prit de querelle avec le musulman. Le troisième qui est prêtre, cherche à les réconcilier, mais les deux, à leur tour, le prennent à partie et le laissent sans connaissance. Le musulman répand alors le bruit de la conversion de Rodrigue. Revenu à lui, Rodrigue va cacher sa honte dans la montagne. Mais les difficultés familiales ne sont pas pour autant terminées. Un jour qu’il descend en ville, son frère musulman le reconnaît et cherche à le convertir à l’islam. Devant son refus, il l’accuse devant les tribunaux d’être un apostat. Ce qui lui vaut d’être condamné à mort. En prison, Rodrigue fait connaissance d’un autre chrétien, Salomon, lui aussi condamné à mort. Ils se soutiennent mutuellement jusqu’au dernier moment où ils sont tous deux décapités le même jour.

Ils décident en commun de piétiner les sentiments du monde et de s’attacher à Dieu. Ils ont hâte de voir la face de celui qu’ils ont servi. C’est par amour pour lui qu’ils ont méprisé le temps qu’il leur restait à vivre et qu’ils fuient la vie présente comme un délai haïssable.

(Euloge de Tolède – Vie des martyrs de Cordoue)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).