Conférence Ciné-Art : Carl Theodor Dreyer

20h. - Centre diocésain 41 rte de Neufchâtel à Rouen

Conférence de rentrée  sur le cinéaste danois Carl Theodor Dreyer   par Yann-Clair Terrien

CINÉ ART

 7 Conférences-projections    –   Cycle 2017/2018

Ecriture et langage des maîtres du 7ème art

___________________

 

20h – Centre diocésain, 41 route de Neufchâtel à Rouen

Mardi 26 septembre – 20h – Dreyer
Mardi 17 octobre – 20h – Tati
Mardi 14 novembre – 20h – Murnau
Mardi 12 décembre – 20h – Demy
Mardi 23 janvier – 20h – Bresson
Mardi 13 février – 20h – Nicholas Ray
Mardi 20 mars – 20h – Lubitsch

 L’association Art et Culture du diocèse de Rouen vous propose un cycle de lectures des films des grands maîtres du cinéma classique données par Yann-Clair Terrien, cinéaste, réalisateur et enseignant à l’Institut Catholique de Paris et notamment à l’ISTA (Institut Supérieur de Théologie des Arts).

Son propos est de nous permettre de découvrir les grands « maîtres » du cinéma (Murnau, Fritz Lang, Hitchcock, Welles…), d’éduquer le regard, et d’ offrir un minimum de connaissances sur les techniques cinématographiques . Par un exposé clair, il nous invite à entrer dans la pensée d’un maître du 7ème art.

CINÉ ART

Le cinéma de variétés, en tant qu’art mineur, ne nécessite aucune initiation contrairement à cet art authentiquement majeur qu’est le cinéma des maîtres. Trop de confusions sont répandues dans la presse et les média et entraînent une véritable incompréhension du cinéma lorsqu’il est un art, c’est à dire le septième.

Yann-Clair Terrien, comédien, réalisateur et professeur de cinéma, vous propose une initiation au cinématographe et au langage spécifique au septième art à propos des films lorsque ce sont des œuvres d’art, c’est à dire, uniquement lorsqu’ils sont conçus par des artistes et de grands auteurs et qui sont dès lors désignés sous l’appellation de cinéastes.

Apprendre à lire un film de maître, telle est la mission qu’il se donne et qu’il propose à toutes sortes d’auditoires, cinéphiles avertis ou non, amateurs éclairés ou non, mais surtout âmes curieuses et ouvertes d’esprit.

Le cinéma, en effet, est en mesure, lorsqu’il est pratiqué par de grands artistes, d’exprimer une vision philosophique, métaphysique, voire théologique du monde.Or, le sujet en art importe peu, que ce soit en peinture, en poésie ou en musique et un film de cinéaste repose sur un scénario qui n’est lui-même qu’un prétexte, l’essentiel étant suggéré par les ressources naturelles de cet art, c’est à dire la mise en scène. Laquelle dans ce cas précis, n’est plus l’illustration d’un propos mais l’essence même de ce dernier. En d’autres termes, un cinéaste en tant qu’artiste est un créateur qui inscrit une pensée dans une forme.C’est donc à une leçon de regard que vous convie Yann Terrien qui ne néglige pas, bien au contraire, de recourir aux pures sensations, aux émotions puisque ce sont elles qui sont génératrices de réflexion.

A travers sept exemples de grands artistes, il vous propose d’entrer au cœur du processus de la création artistique et d’entrer au contact de leur univers poétique, thématique, visuel et plastique, respectifs.

Ces exemples sont puisés parmi les grands classiques, à savoir les fondamentaux, que sont Murnau, Dreyer, Lubitsch et qui figurent parmi les plus grands génies du vingtième siècle.

 

Affiche bd ciné Art 2017 - 18 (19 sept)) - Copie