Le génie des modestes (du 1er avril au 30 juin) : exposition d’art brut et singulier au Centre abbé Pierre – Emmaüs (vernissage le 31 mars)

du 1er avril au 30 juin 2018, à Esteville (76690)

LE GENIE DES MODESTES
Exposition d’art brut et singulier au Centre abbé Pierre – Emmaüs
du 1er avril au 30 juin 2018, à Esteville (76690)

Depuis cinq ans, « Le génie des modestes » souhaite faire passer le message de simplicité et de générosité de l’abbé Pierre et du Mouvement Emmaüs, par le biais de la création artistique. Les oeuvres présentées à Esteville sont surprenantes et l’imagination des créateurs s’y révèle dans un langage accessible à tous. Les arts brut et singulier laissent une place importante à la spontanéité et aux émotions. L’intention de l’exposition est pleinement exprimée dans son nom : à Emmaüs comme ailleurs, les modestes ont du génie.

Martine Lusardy, directrice de La Halle Saint-Pierre (Paris) assure de nouveau le commissariat d’exposition. Pour sa cinquième édition, « Le génie des modestes » propose des œuvres de Bertrand LACY, Franck K. LUNDANGI, Adam NIDZGORSKI, Jano PESSET et des artistes de l’Atelier Terre libre. L’art des paños est mis en avant avec une collection de mouchoirs réalisés par des prisonniers latinos dans les prisons du sud des Etats-Unis. Des films sont projetés en permanence, montrant les planches d’encyclopédie de Gregory BLACKSTOCK et les cabanes magiques de Richard GREAVES (réalisation : Andres ALVAREZ et Philippe LESPINASSE).

L’art brut est un concept inventé par Jean Dubuffet au milieu du 20ème siècle pour regrouper les créations spontanées d’artistes autodidactes qui travaillaient en dehors des circuits culturels : l’art des malades mentaux, des marginaux et des médiums. Par la suite, des artistes moins officieux se sont reconnus dans cette démarche, sous le nom d’art singulier.

Chez Emmaüs, la démarche est la même : une chance est donnée aux personnes qui sont en marge de la société pour qu’elles révèlent leur potentiel. A l’inverse de l’assistanat, il s’agit de permettre aux plus exclus de devenir acteur de la solidarité par leur travail. Dans 37 pays, environ 400 groupes Emmaüs montrent tous les jours que des milliers de personnes modestes ont du génie.

Informations pratiques :
Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Tarifs : 6€/4€
Centre abbé Pierre – Emmaüs (Lieu de mémoire)
76690 Esteville (au nord de Rouen, près de Cailly et Clères)

Vernissage et point presse :
Samedi 31 mars 2018 à 15h. Entrée libre. Aller-retour gratuit et sur inscription en autocar au départ de Paris.
Renseignements sur le carton d’invitation ici.

Dossier de presse et photos :
Retrouvez toutes les informations utiles en téléchargeant le dossier de presse : cliquez ici. Photos disponibles sur demande.