Célébration des confirmations de la paroisse Saint-Paul de Mesnil – Plateau de Boos. 5ème dimanche du temps ordinaire Cathédrale Notre-Dame de Rouen – 5 février 2017

Célébration des confirmations
de la paroisse Saint-Paul de Mesnil – Plateau de Boos.
5ème dimanche du temps ordinaire
Cathédrale Notre-Dame de Rouen – 5 février 2017

 

Lectures de la messe : Lecture du livre du prophète Isaïe (58, 7-10) ; Psaume 111 ; Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (1 Co 2, 1-5) ; Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (5, 13-16)

Homélie

Chers jeunes, Dieu vous fait-il confiance ?

« Vous êtes le sel de la terre … mais si le sel devient fade … ? »

« Vous êtes la lumière du monde … que votre lumière brille devant les hommes ! »

Dieu vous fait-il confiance ? Plus que votre curé, le Père Alexandre, plus que votre directrice, plus encore que vos parents ? Oui, car Dieu vous appelle, car Dieu vous donne ce qu’il a de meilleur, son Esprit Saint.

Pourquoi vous, et pas certains de vos camarades ? Certains m’ont écrit se poser la question. Et la question est juste si vous passez du pourquoi en un mot au pour quoi en deux mots ; si vous passez du pourquoi auquel il faut répondre parce que, au pour quoi auquel il faut ajouter un mot du futur : pour quoi faire ? … Pour devenir quoi, pour devenir qui ?

Dieu vous fait confiance pour continuer sa mission, la mission de son Fils Jésus. Vous serez marqués de l’Esprit Saint, le don de Dieu pour que votre vie soit un cadeau pour les autres, pour que votre vie donne du goût comme le sel, pour que votre vie éclaire, comme une lumière.

Vous vous posez des questions. L’un d’entre vous m’écrit : « pourquoi Dieu n’apparait-il plus pour nous sauver ? » Vous le comprenez, c’est pour vous proposer d’être vous-mêmes un chemin, un instrument de son salut et du salut de vos proches, tout simplement en prenant le chemin de l’amour, en y revenant sans cesse, même après des mensonges, des médisances, des actes ou des regards méchants ou destructeurs.

Vous avez goûté à la joie du pardon dans le sacrement de la réconciliation. N’hésitez pas ! Je sais que votre curé confesse habituellement le mardi matin et le jeudi. A la cathédrale, dont vous connaissez le chemin, des prêtres sont disponibles chaque jour, plutôt en fin d’après-midi.

D’autres s’interrogent sur la vie après la mort à la suite de décès de grands ou arrière grands parents ; vous m’avez aussi demandé si c’était grave de ne pas aller à la messe.

Vous vivez intensément ces questions reflets du combat de l’humanité, celui de l’espérance, celui de la fidélité. Je vous l’ai dit : c’est grave de ne pas aller à la messe quand on sait que c’est Jésus qui vous appelle ; mais, rassurez-vous, si j’ose dire, c’est encore plus grave de ne plus se poser la question.

Notre monde, votre vie n’a-t-elle pas besoin de cette heure par semaine –un peu plus aujourd’hui !- pour revenir à l’amour vrai que Jésus offre, pour revenir à la confiance que Jésus vous fait ! Votre vie peut être un cadeau pour les autres !

Le croyez-vous ? Dieu le croit.

Je vous ai raconté le début de ma vocation de prêtre. Je ne vous ai pas dit que quelques semaines plus tard, je suis allé trouver un prêtre. Je l’ai interrogé : « comment faire pour être sûr que je n’ai pas la vocation de prêtre ? » Il y avait un combat en moi : je voulais sans vouloir. Je sais que, parmi vous, l’un ou l’autre, l’une ou l’autre s’interroge. Il a peut-être le même combat en lui. L’une d’entre vous m’écrit d’ailleurs : je ne veux pas être sœur. Merci à elle de s’être posée la question … peut-être de se la poser encore !

Quelle sera votre vie, cadeau pour les autres et pour Dieu ? Le mariage ou le célibat dans le monde à la manière du sel … attendez encore un peu pour décider qui sera l’élu de votre cœur ! Etre consacré à Dieu ? Etre prêtre pour être lumière de Dieu, à la manière de Jésus ? Gardez ces questions … pour être heureux, heureuse.

Aujourd’hui, Dieu vous marque de son Esprit, le don de Dieu, pour faire de vos vies, de vos journées un cadeau pour les autres et pour Lui.

✠  Dominique Lebrun
Archevêque de Rouen.