L’homélie des vêpres à Notre-Dame de Bonsecours

 

L’homélie des vêpres à Notre-Dame de Bonsecours prononcée par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen

26 juillet 2017:

ND de BonsecoursNotre-Dame de Bonsecours, nous allons vers vous, nous allons vers une Maman, Marie, Myriam. C’est le jour de la fête de vos propres parents, Anne et Joachim. Car Marie, vous ne descendez pas du Ciel comme cela, vous avez une famille humaine, des parents, des grands-parents.
Vous avez mis au monde Jésus. Celui dont nous venons d’entendre une Parole si audacieuse. Une Parole que vous avez conservée dans votre cœur, méditée. Une Parole qui a du transpercer votre cœur lorsque votre propre fils fut crucifié, Lui l’Innocent, Lui le Fils de Dieu : « Aimer ses ennemis » ; « Prier pour ceux qui vous persécutent ».
Ce soir, Vierge Marie, Notre-Dame du Bon Secours, nous vous confions les appels de notre conscience. Ces appels qui nous font dépasser les attitudes convenues ; ces appels qui nous redonne la fierté d’être des hommes et des femmes de concorde, de paix, d’espérance.
Ce soir, Vierge Marie, Notre-Dame du Bon Secours, nous vous confions ceux et celles qui sont les victimes des conflits. Vous êtes femme de foi. Vous avez cru en votre Fils et vous croyez en votre Fils jusqu’au bout de notre histoire humaine, malgré les oppositions violentes que votre Fils a subi et qu’Il continue de subir à travers les souffrances humaines, Lui le Prince de la Paix.
Ce soir, Vierge Marie, Notre-Dame du Bon Secours, nous vous confions les femmes et, plus particulièrement, les Mamans qui voient leurs fils ou leurs filles embrigadés d’une manière ou d’une autre dans une spirale de violence.
Ce soir, Vierge Marie, Notre-Dame du Bon Secours, nous vous confions à nouveau le Père Jacques Hamel qui connaissait bien la prière du chapelet, la prière simple des enfants. Nous vous confions sa famille au moment où nous allons, comme une grande famille, nous réunir autour de la tombe de leur frère, de leur oncle.
Ce soir, Vierge Marie, Notre-Dame du Bon Secours, nous nous confions à vous.

Fermer