Chanoine Maurice Villon

M. le Chanoine Maurice Villon, doyen des prêtres du diocèse, s’est éteint le jeudi 13 septembre 2018, au Centre Hospitalier Universitaire de Rouen où il était entré à la suite d’une chute.
M. l’abbé Maurice Villon est né à Caen le 26 juin 1920. l’abbé Maurice Villon est né à Caen le 26 juin 1920. Il avait une sœur handicapée, et un frère qui lui donna cinq neveux et nièce tous établis en Basse-Normandie ou dans la Sarthe. Ordonné prêtre le 29 mars 1952 à Lisieux pour la Mission de France, il est incardiné dans le diocèse de Rouen, le 12 janvier 1981.
Le Père Maurice Villon est successivement nommé, en 1955 vicaire à Harfleur puis, en 1964 en banlieue parisienne, d’abord à Puteaux puis à Vitry-sur-Seine.  En 1972, il arrive dans le diocèse de Rouen et, en 1976, il devient curé de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul à Sotteville-lès-Rouen et aumônier du Secours Catholique, période au cours de laquelle il demande son incardination dans le diocèse de Rouen. Démissionnant du Secours Catholique en 1986 pour raisons de santé, il conserve la cure de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul tout en recevant la charge d’exorciste diocésain en 1987, ministère qu’il cesse d’exercer en 1998. En l’an 2000, il est nommé prêtre auxiliaire de la nouvelle paroisse Saint-Paul de Quevilly – Couronne. En 2002, Mgr Joseph Duval le nomme chanoine titulaire de la cathédrale. Enfin, à 93 ans, il se retire à la maison de retraite d’Ernemont où, ces derniers temps, il perdit les repères de ce monde.

Une veillée de prière, en présence de son corps, s’est déroulée le lundi 17 septembre en l’église Saint-Pierre du Grand-Quevilly où ses obsèques ont été célébrées le mardi 18 septembre. Il a été inhumé au caveau des prêtres au cimetière de Bonsecours selon sa volonté.