Paroisse Notre-Dame de Londinières sur Eaulne

Eglise Notre-Dame à Londinières

Eglise Notre-Dame à Londinières

ALLONS ENFANTS !

Quelle place ont les enfants dans notre pastorale ?
Et dans nos assemblées dominicales ?

Depuis un an, j’avoue être surpris et surtout peiné par le fait que les enfants de notre paroisse de Londinières ne participent à la messe que pour les KT-dimanche, ce qui revient à 4 célébrations par an. Pour peu qu’ils aient manqué un dimanche pour des raisons familiales ou médicales, et l’on s’approche dangereusement du zéro… Pourquoi sont-ils si peu présents ? Est-il logique qu’ils puissent faire leur première communion en revendiquant une place dans une communauté paroissiale qu’ils ne connaissent pratiquement pas ? Est-il acceptable qu’ils professent la foi de l’Église devant la communauté réunie et qu’ils disparaissent ensuite totalement de celle-ci jusqu’au jour de leur mariage éventuel ? N’y a-t-il ici pas une hypocrisie notoire ?

Sans doute avons-nous à un moment raté une marche. Car si la responsabilité vient pour une part des familles, elle vient aussi de l’Église et de nos communautés.

De l’Église parce que pendant des siècles nous nous sommes souvent contentés d’être un service public de religion ou du moins d’être perçus comme tels : vous connaissez la litanie : « c’est bon, j’ai tout fait : baptême, renouvelé (confirmation), petite communion (première des communions), grande communion (profession de foi) et mariage. » Comme si la vie avec Jésus-Christ était un formulaire à remplir et à valider !

Mais la responsabilité vient aussi de nos communautés car l’absence des enfants à la messe révèle que ses membres (et je n’exclus pas le prêtre que je suis !) n’ont pas su faire découvrir la beauté, la grandeur et la profondeur de la célébration dominicale. Car si la messe est si importante pour nous, pourquoi ne le serait elle pas aussi pour nos frères baptisés absents, et particulièrement les plus jeunes ?

J’écrivais il y a quelques années une lettre à une petite fille qui s’appelle Rose. Je lui expliquais que sur les 600 enfants que j’avais baptisés jusqu’alors dans la paroisse où elle résidait, seule cette petite fille venait de temps en temps à la messe avec sa maman… 1 sur 600…

Oui, il est urgent de nous occuper des enfants et des jeunes en agissant sur les trois leviers exprimés plus haut (famille, Église, assemblée). Sinon, dans quelques années, nos assemblées n’auront plus de communautaire que le nom.
  Père Sébastien

La Paroisse

Prêtre modérateur :
Abbé Sébastien SAVARIN

Equipe Pastorale
Soeur Nicole CROISET
Catherine GUYANT
François-Régis NEPVEU

Auxiliaire paroissiale
Soeur Nicole CROISET
Augustine de Thibermont
Presbytère
Tél. : 06 15 28 03 80

Secrétariat

16 Rue du Presbytère
76660 Londinières
Tél. et Fax. 02 35 93 80 12
Courriel