Le mot du curé – 10 septembre

Chers amis,

L’Evangile de ce dimanche 11 Septembre puis la fête de la Croix Glorieuse le 14 Septembre nous permettent de centrer notre regard sur la Croix du Christ. Cette croix, nous ne la voulons guère : comme pour les apôtres, elle nous fait peur, nous la fuyons, nous la laissons à d’autres. Et pourtant Jésus rappelle cette centralité de la croix dans le quotidien de nos vies : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à
cause de moi la sauvera. Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ? »
La croix est l’antidote à notre orgueil, à nos passions désordonnées : elle est le moyen choisi par Jésus pour nous sauver et construire la communion entre nous. Sommes-nous prêts à le suivre jusque-là et à œuvrer ainsi au Salut du
monde ?

Père François-Xavier Henry