Obsèques de Gérard GRENET

Gérard Grenet, organiste de notre paroisse, nous a quittés.

A la veille de I’Ascension, il a rejoint le Seigneur qu’il a si bien servi par la musique et sa vie de médecin.

Voici, les textes qui ont été lus lors de ses obsèques, le samedi 23 mai :

G. Grenet-Homélie

G. Grenet-Témoignage

G. Grenet-Prière universelle

Dès que cela sera possible, nous nous retrouverons tous à la Collégiale pour lui rendre, au son de l’orgue, l’hommage qu’il mérite.

Dans cette attente, n’hésitez à envoyer un message que nous publierons sur cette page :  mail

 

 

  • Nous serons unis dans la prière samedi matin avec toute la famille de Gérard Grenet, avec nos prêtres et nos amis organistes de la paroisse. Nous rendons grâce pour ses talents d’organiste mis au service de notre paroisse, pour son dévouement, sa simplicité et sa gentillesse qui le caractérisait. Nous n’oublierons pas tout le mal qu’il s’était donné pour nous faire plaisir afin d’apprendre quelques chants nouveaux choisis par nos enfants pour leur mariage…Nous partageons du fond du cœur la peine de son épouse et de ses deux enfants et leur souhaitons beaucoup de courage et de force pour surmonter la douleur de cette séparation mais dans l’Espérance de la Résurrection. Nous les accompagnons par notre prière et leur transmettons toute notre amitié. C. et B. M
  • Nous sommes en union par la prière avec son épouse et ses enfants et serons avec vous tous par la pensée et l’amitié samedi matin. Que le Seigneur accueille Gérard Grenet son fidèle serviteur par la musique et qu’il aide sa famille et ses proches dans ce douloureux moment. C. A. 
  • Nous adressons nos sincères condoléances à la famille de Monsieur Gérard Grenet. Nous serons de tout cœur par la pensée et la prière lors de ses obsèques samedi. S. et S. C
  • Gérard , tu nous tires ta révérence à la veille de la grande fête de l’Ascension. tu sais que le Christ t’as préparé une place .
    Homme « multi carte » médecin , tu t’es engagé dans les gardes aux urgences soucieux de sauvegarder cette offre de soin à notre secteur .
    Puis , je te vois descendant des orgues : une face cachée de ta personne.
    Mais tu es surtout un époux ,un père : le combat que tu as courageusement mené était illégal .
    Brigitte et tes enfants vont ressentir un grand vide mais l’union et l’amour que tu as construit adouciront le malheur .
    L’accent un picard de Gérard nous manquera . Samedi nous serons en union avec vous.
    Amicalement. E. et J.P. M