Confirmation

Recevoir la force de l’Esprit ?

Chaque célébration du sacrement de Confirmation est une nouvelle Pentecôte non seulement pour la personne mais aussi pour toute la communauté des baptisés au cœur de laquelle ce sacrement est célébré.

L’Esprit saint, don de Dieu lui-même, dont chaque front est marqué, ouvre les oreilles du disciple de Jésus, l’aide à « garder la Parole dans son cœur », devient sa force pour la mettre en pratique avec ses mains.

L’Esprit saint devient un compagnon de route du fidèle baptisé et l’aide à devenir un témoin de la Foi, cherchant chaque jour d’avantage à rendre compte de l’Espérance qui l’habite, ayant le souci des hommes et des femmes que Dieu met sur sa route.

L’Esprit saint aide à faire le bien, à mieux connaître et aimer Dieu, à mieux aimer et connaître Dieu.

L’Esprit saint est ce Feu que nous, croyants, nous sommes invités à allumer au cœur de ce monde qui bien souvent donne l’impression de ne plus trop savoir où il va. Il est ce souffle qui gonfle les voiles de la barque de l’Eglise, dont le capitaine est le Christ lui-même. Le confirmé est invité à y trouver sa place.

Avec toute l’Eglise, avec toute la communauté des baptisés, le confirmé devient collaborateur actif dans la construction d’un monde plus juste et plus fraternel, annonciateur du Royaume de Dieu.

Si vous souhaitez recevoir la force de l’Esprit saint, dans le sacrement de la Confirmation, n’hésitez pas à vous rapprocher du secrétariat de la  paroisse. Un rendez-vous vous sera proposé afin de discuter du chemin que nous pourrons vous proposer. Comme pour le baptême, il n’y a pas d’âge limite pour cela…

Viens, Esprit du Père et du Fils.
Viens, Esprit d’Amour.
Viens, Esprit d’enfance, de paix, de confiance et de joie.
Viens, allégresse secrète qui brille à travers les larmes du monde.
Viens, vie plus forte que nos morts d’ici-bas.
Viens, père des pauvres et avocat des opprimés.
Viens, lumière de l’éternelle vérité
et amour répandu dans nos cœurs.
Viens donc, renouvelle et amplifie ta visite
au-dedans de nous-mêmes.
C’est en toi que nous mettons notre confiance.
C’est toi que nous aimons, car tu es toi-même l’Amour.
En toi, nous avons Dieu pour Père,
parce que, au-dedans de nous-mêmes,
tu cries: « Abba, Père bien-aimé! »
Demeure en nous, ne nous abandonne pas,
 ni dans le dur combat de la vie,
ni à l’heure où il touchera à son terme et où nous serons tout seuls.
Viens, Esprit Saint!

D’après Karl Rahner
Extrait de: Prières, souffle de vie, Hervé Aubin, Novalis 2001