Les églises de la paroisse

Les églises de la paroisse

Photo0390-2

sans-titre


st_clement-2

Eglise Saint-Clément

Adresse : Place Saint-Clément, 76100 Rouen
L’accroissement de la population du quartier dans la deuxième moitié du XIXe siècle nécessitait la création d’une nouvelle succursale. C’est à l’emplacement de l’ancien cimetière Saint-Sever qu’elle a été construite.
C’est une église néo-romane élevée au XIXe siècle par souscription. Le cardinal de Bonnechose était titulaire de l’église Saint-Clément à Rome.
La première pierre en a été posée le 21 novembre 1870 et elle a été bénie le 13 août 1872. C’est l’œuvre de l’architecte Barthélemy.

Voir l’histoire de l’église Saint-Clément


Chapelle Sainte-Catherine

Chapelle Sainte-Catherine

Située dans la quartier de Gramont – derrière la médiathèque

La chapelle de Grandmont est située rue Henri-II-Plantagenêt, rive gauche.

Elle est contiguë au parc et au pôle culturel Grammont. Historique du prieuré Notre-Dame-du-Parc

Le prieuré Notre-Dame-du-Parc ou prieuré de Grandmont, dit « prieuré de Grammont » par les rouennais, est créé entre 1157 et 1180 par l’ordre de Grandmont, établi dans le Limousin. En 1317, le pape Jean XXII réorganise l’ordre et charge Grandmont de la direction de ses 30 prieurés conventuels

Ruiné et incendié en 1370, il est reconstruit. Mais en 1592, le prieuré est à nouveau détruit lors du siège de Rouen par Henri IV. L’ordre de Grandmont est supprimé en 1772 par le pape Clément XIV. Le domaine devient caserne de dragons. En 1780, l’église est transformée en magasin de poudre

L’église Sainte-Catherine

En 1780, l’église est transformée en magasin de poudre. La plupart de ses ouvertures sont alors murées.

La chapelle est classée au titre des monuments historiques par arrêté du 17 février 1961.

La poudrière transférée à Grand Quevilly, l’édifice retrouve sa fonction première avec une messe célébrée le 25 janvier 1970. Des travaux de restaurations ont permis la découverte de pavements romans en terre cuite, mis en valeur dans l’édifice.


Jean-Baptiste de la salle

Eglise Saint Jean-Baptiste de la Salle

Construction 1962

Cette église discrète et râblée émerge derrière de long pans de murs en briques par une pyramide de béton noir ; à noter également, la découpe originale de son clocher trapu.

L’ensemble de l’église va faire partie des chantiers diocésains pour une grande rénovation

chantiers