Le mot du curé – 12 mars 2021

Chers amis,

Pour les prêtres du diocèse, ce Carême se revêt d’une intensité nouvelle
avec une session de deux jours à Montligeon autour de la douloureuse question
des abus : processus d’emprise, vigilance fraternelle, témoignage d’une victime,
temps fraternels ont fait de ces deux jours une étape importante de la vie du
presbyterium pour que la Maison Eglise puisse plus sûre.

Et toi, Peuple de Dieu ? Comment te saisis-tu de cette douloureuse question
dans ta vie quotidienne ? Les victimes sont dépossédées d’elles-mêmes et
mettent des années à essayer de se reconstruire pour pouvoir peu à peu faire
confiance à nouveau.

Vivons entre nous cette nécessaire correction fraternelle, en nous
reprenant fraternellement lorsque nous sentons qu’une relation n’est pas
ajustée. Notre chemin à la suite du Christ passe par là !

Père François-Xavier Henry