Le mot du curé 23 avril 2021

Chers amis,

Après la dispersion des Apôtres hors de Jérusalem suite au martyr d’Etienne, la propagation missionnaire prend un nouvel élan : désormais l’Evangile de la conversion est annoncé à des personnes venues du monde païen, c’est-à-dire non juif. L’Evangile s’enracine dans des coeurs qui n’ont pas connu le
Christ, ni les us et coutumes juifs. Cette nouvelle phase de l’évangélisation ressemble par bien des manières à notre monde, qui ne grandit plus dans les us et coutumes pétris par le christianisme. Et pourtant, les coeurs demeurent avides de perspectives nouvelles, d’une espérance qui nous affranchit de la malédiction de la mort.
A nous d’en être les témoins sous la motion de l’Esprit du Ressuscité !

Père François-Xavier Henry