Mot du curé – 4 juin

Chers amis,

Ce dimanche, à la lumière de la fête de la Pentecôte, la liturgie nous fait entrer davantage dans le Mystère de Dieu, avec la fête du Saint-Sacrement : Dieu s’est fait petit enfant à la crèche, il s’est fait rabbi itinérant, il s’est fait serviteur, et meurt comme un esclave sur le bois de la croix. Ressuscité, il envoie son Esprit-Paraclet et nous laisse le pain consacré en mémorial de son don. C’est ce pain-mémorial de sa passion et de sa résurrection auquel nous communions, qui nous fait entrer dans le mystère et la dynamique de sa vie reçue et donnée par amour.

Redécouvrons le sens profond de nos communions, et la fécondité exigeante auxquelles elles nous convient.

Père François-Xavier Henry