Saint Hormisdas (+523)

Pape. Originaire de Campanie, il fut l’un des diacres du pape Symmaque et, pour lui, prend contact avec le roi Théodoric à Ravenne. Il joue d’ailleurs un rôle important auprès du pape et c’est tout normalement qu’il est élu pour lui succéder. L’essentiel de ses activités concerne les relations avec l’Orient, en particulier les grands sièges patriarcaux d’Antioche et d’Alexandrie où il rencontra longtemps des oppositions. Après la mort de l’empereur byzantin, Anastase II, qui lui est hostile, il obtiendra de son successeur la restauration de la communion avec Constantinople. Le patriarche Jean demande la réconciliation et le nom des papes est rétabli dans les diptyques. En Occident, il affirme son autorité en Espagne et en Gaule. Nous avons de lui au moins huit lettres authentiques adressées à saint Césaire d’Arles et à saint Avit de Vienne.
Le 6 août est aussi la célébration de la Transfiguration du Seigneur

L’exemple du Seigneur invite la foi des croyants à comprendre que, sans avoir à douter des promesses de bonheur, nous devons pourtant, parmi les épreuves de cette vie, demander la patience avant la gloire.

(Saint Léon – pour la fête de la Transfiguration)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).