Bienheureux prêtres Rouennais

Bienheureux prêtres Rouennais morts martyrs sur les pontons de Rochefort en 1794

Louis Adam né à Rouen en 1741 ; Charles Ancel né le 11 octobre 1763 à Rouen ; Claude
Béguignot né à Langres en 1736, religieux profès de la chartreuse de Saint-Julien à Saint-
Pierre-de-Quevilly ; Jean Bourdon né à Sées en 1747, frère capucin à Sotteville-lès-Rouen ;
Louis-François Lebrun né le 4 avril 1744 à Rouen, bénédictin ; Michel Marchand né en 1749
au Havre, vicaire au Vaurouy près de Caudebec-en-Caux et Pierre-Michel Noël né en 1754 à
Pavilly.

Saint Philibert, abbé

Né en Gascogne, Philibert vécut d’abord à la cour royale, puis la quitta pour étudier les
diverses règles monastiques. Il vint se fixer à Rouen auprès de l’évêque saint Ouen et, sur ses
conseils, fonda un monastère dans la boucle de Jumièges en 654. Les remous es conflits du
temps l’amenèrent à partir vers l’île de Noirmoutier, où il fonda un autre monastère et où il
devait mourir vers 685. La pérégrination de ses reliques au moment des invasions
normandes a répandu son culte en plusieurs régions de France, notamment à Tournus.

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).