Saint Odon

A la fin du 9e siècle, l’Eglise en Occident connaissait de graves difficultés dans son clergé. Les monastères n’observaient que de très loin les constitutions monastiques et, même à Rome, les papes se succédaient presque tous les trois ans, ne serait-ce qu’à cause de curieux accidents mortels. Saint Odon était originaire de Tours et, en 910, il rejoint le monastère de Cluny que saint Bernon venait de réformer. Il en devient à son tour le père abbé. Cet homme à la main de fer, mais aussi d’une grande bonté et toujours joyeux, va organiser l’influence de son abbaye dans l’Eglise. Il fera quatre voyages à Rome et c’est au retour de l’un d’eux qu’il meurt à Tours où il allait se « ressourcer » auprès de saint Martin.

Nous n’allons pas à Lui tous de la même manière, mais chacun selon sa propre force.

(Origène – Homélie sur la Genèse)

Dieu n’attend de toi que ce qu’il t’a donné. Mais, si peu que tu penses avoir reçu, donne-le lui totalement. Ne retiens rien, il est le tout de ta vie.

(Lectionnaire Emmaüs)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).