• Saint Hervé

    A part saint Yves de Tréguier, il n’est pas de saint aussi populaire que lui en Bretagne. Il était né dans une famille de bardes.

  • Saint Léonce

    Soldat phénicien en garnison à Tripoli, au Liban, il fut inculpé du crime de prosélytisme car il ne craignait pas de prêcher l’Evangile par la parole et par l’exemple.

  • Saint Nicolas Cabasilas

    Dès sa jeunesse, il reçut la formation spirituelle d’un des disciples de saint Grégoire Palamas et fréquenta les cercles de Thessalonique qui s’adonnaient à la prière de Jésus.

  • Saint Louis de Gonzague

    C’est un saint rayonnant de pureté qu’il nous est donné de fêter. Promis aux plus hautes destinées car il était fils de la haute aristocratie italienne, il fut d’abord page à la cour de Florence.

  • Saint Thomas More

    Fils d’un haut magistrat londonien, il se distingue par son intelligence, sa bonne humeur et sa piété.

  • Bienheureuse Marie d’Oignies

    Marie appartenait à une famille aisée de Nivelles, en Belgique. Elle ressent très jeune l’appel à une vie consacrée, mais ses parents la marient à 14 ans.

  • Saint Jean-Baptiste

    L’ange Gabriel dit à Marie au jour de l’Annonciation : « Voici qu’Elisabeth, ta parente, en est à son sixième mois. »

  • Saint Georges d’Attalia

    Capturé par l’aga de la région, il se convertit à l’islam et l’aga le maria à sa propre fille. Mais il voulut revenir à la foi de sa famille.

  • Saint Anthelme

    Il était né au château de Chignin, en Savoie, non loin de Chambéry, et préféra la solitude de la prière avec le Christ à la vie mondaine et chasseresse des grands seigneurs.

  • Saint Cyrille d’Alexandrie

    Docteur de l’Eglise. Patriarche d’Alexandrie en Egypte, comme l’avait été son oncle, il fut un écrivain fécond et un grand pourfendeur d’hérésies.