• Saint Nectaire d’Egine

    Evêque de la Pentapole (Lybie) et fondateur du couvent de la Sainte Trinité à Egine.

  • Sainte Marguerite d’Ecosse

    Petite-fille du roi d’Angleterre, elle se réfugia en Ecosse lors de l’invasion normande.

  • Bienheureuse Elisabeth de la Trinité

    Cette berrichonne passera sa vie à Dijon où son père militaire avait été envoyé en garnison.

  • Saint Jean Damascène

    Jean Mansour est né à Damas en Syrie, dans une famille de fonctionnaires des impôts, arabe et chrétienne.

  • Sainte Léocadie

    Vierge et martyre. Elle est la patronne de Tolède de temps immémorial.

  • Saint Clément de Rome

    Disciple de saint Paul qui en parle dans sa lettre aux Philippiens (4, 3), il est l’un des premiers successeurs de saint Pierre sur le siège de Rome.

  • Saint Luc

    Un médecin grec, adorateur des idoles, soucieux de ses malades dont il connaît la faiblesse et souvent la misère.

  • Sainte Irène de Tomar

    L’histoire nous dit qu’elle était belle et très pieuse. Un jeune seigneur de Nabancia au Portugal en eut, dit-on, bien des distractions durant les offices.

  • Bienheureux Nicolas Barré

    Né à Amiens le 21 octobre 1621, prêtre de l’Ordre des Minimes, maître en théologie et célèbre directeur spirituel dans l’esprit de l’Évangile, il fonda les Petites Écoles de la charité, les Sœurs de l’Enfant-Jésus de Saint-Maur et les Sœurs de l’Enfant-Jésus – Providence de Rouen, pour l’éducation gratuite des enfants du peuple.

  • Saints Jean de Brebeuf

    Ce sont les saints martyrs du Canada