Prière et jeûne

6 et 7 décembre

« Prenez appui sur le Seigneur »

A l’invitation du Pape François, le peuple de Dieu est invité à lutter de toutes ses forces pour le renouvellement de l’Eglise, la purification de ses péchés, en particulier contre toutes les formes d’abus commis en son sein, abus sexuels, abus spirituels, abus de pouvoir.

« Conjointement à ces efforts, il est nécessaire que chaque baptisé se sente engagé dans la transformation ecclésiale et sociale dont nous avons tant besoin. Une telle transformation nécessite la conversion personnelle et communautaire et nous pousse à regarder dans la même direction que celle indiquée par le Seigneur » (lettre au peuple de Dieu, 20 août 2018).

Il ajoute : « J’invite tout le saint peuple fidèle de Dieu à l’exercice pénitentiel de la prière et du jeûne, conformément au commandement du Seigneur : ‘Mais cette sorte de démons ne se chasse que par la prière et par le jeûne’ (Mt 17,21) ».

⇒ Relire la lettre du Saint-Père : « Lettre du pape François au peuple de Dieu »

Jeudi 6 et 7 décembre, les fidèles du diocèse sont invités à répondre, dans la joie de l’Avent, à l’appel du Pape.

Jeudi 6 décembre : messe en fin de journée suivie d’une heure d’adoration

Le temps d’adoration reprendra en méditation des versets de la Parole de Dieu du jour ou du dimanche, avec quelques phrases de la lettre du Pape au Peuple de Dieu (20 août), avec éventuellement quelques témoignages de victimes.
Mgr Dominique Lebrun célébrera la messe à l’église Saint-Gervais de Rouen, à 18h30.

Vendredi 7 décembre : jeûne et prière

« Que le jeûne et la prière ouvrent nos oreilles à la douleur silencieuse des enfants, des jeunes et des personnes handicapées. Que le jeûne nous donne faim et soif de justice et nous pousse à  marcher dans le vérité en soutenant toutes les médiations judiciaires qui sont nécessaires. Un jeûne qui nous secoue et nous fasse nous engager dans la vérité et dans la charité envers tous les hommes de bonne volonté et envers la société en général, afin de lutter contre tout type d’abus sexuel, d’abus de pouvoir et de conscience. » (Pape François)