Célébration du blé eucharistique

à 15h en la cathédrale Notre-Dame de Rouen

Chaque année, depuis 1926, la fête du Blé Eucharistique a lieu dans la cathédrale Notre-Dame de Rouen et réunit l’ensemble des donateurs, des correspondants cantonaux et des collecteurs paroissiaux des diocèses de Rouen et du Havre. C’est l’occasion d’une rencontre unique entre l’archevêque de Rouen et l’évêque du Havre avec le monde rural.

Jeudi 24 juin 2021 à 15h, cathédrale Notre-Dame de Rouen → Messe célébrée par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, et les prêtres présents des diocèses de Rouen et du Havre, au cours de laquelle, après l’homélie, seront bénits plus de 5000 pains remis aux donateurs de l’œuvre.

L’Œuvre du Blé Eucharistique

L’œuvre du Blé Eucharistique est née en 1926 sous l’impulsion de Mgr André du Bois de La Villerabel, archevêque de Rouen de 1920 à 1936. Quelques agriculteurs sont réunis autour de lui. Il leur demande s’ils peuvent prendre part à la fabrication des hosties en fournissant la farine aux religieuses du Carmel. Le prix élevé de la farine cette année-là mettait en péril la fabrication des hosties. Les agriculteurs fournirent immédiatement un nombre de quintaux supérieur à celui sollicité par les religieuses. L’archevêque demanda l’autorisation d’utiliser le surplus pour la formation des séminaristes.

L’œuvre du Blé Eucharistique était née.  Il en confia l’organisation au chanoine Adolphe Picard.

Aujourd’hui, dans chaque canton rural du département un correspondant coordonne la collecte de farine et/ou d’argent effectuée en avril et en mai dans chaque paroisse par les collecteurs paroissiaux (plus de 500 collecteurs).

Le Carmel de Micy-Orléans a pris le relai du Carmel du Havre. Il fournit en hosties les diocèses de Rouen et du Havre depuis le début de l’année 2016.

La fabrication des hosties

La pâte est préparée avec une farine sans levure et de l’eau. La pâte repose pendant une nuit. Elle est mise ensuite dans un four semi industriel rotatif qui la transforme en plaques de pain azyme (pain sans levure) rectangulaires et épaisses de 2,3mm. Ensuite les plaques sont humidifiées pour permettre la découpe de petites hosties rondes. Ensuite ce sont les opérations de séchage, de tri manuel et d’ensachage.