Consécration dans l’ordre des Vierges

en la cathédrale Notre-Dame de Rouen

Mlle Martine Créant recevra la Consécration des Vierges, dimanche 31 octobre 2021 au cours de la messe de 10h30 présidée par Mgr Dominique Lebrun, en la cathédrale Notre-Dame de Rouen.

 

Originaire de Prétot-Vicquemare, j'ai grandi dans une famille d'agriculteurs catholiques pratiquants. Naturellement je me suis orientée vers les métiers du secteur social dans lequel j'ai longtemps travaillé en tant qu'éducatrice auprès d'adultes et d'enfants en situation de handicap mental ainsi que dans le secteur de la protection de l'enfance. Puis je suis partie en mission humanitaire au Cameroun et en Israël où j'ai entendu l'appel du Seigneur à me donner entièrement à lui dans une vie consacrée au service de son Eglise.

La consécration dans l'Ordre des vierges est le fruit d'une longue recherche, je suis passée par une période de vie religieuse en Terre Sainte et suis maintenant animatrice en pastorale scolaire à l'Institution Saint-François d'Assise à Rouen et au Collège Sainte-Marie de Déville-lès-Rouen.

J'ai appris à aimer le diocèse de Rouen dans toute sa diversité et sa complexité. Serviteur de communauté pour la paroisse Notre-Dame de Rouen Centre, j'accompagne également des adultes vers le baptême via le catéchuménat, je fais partie d'une petite Fraternité Notre-Dame de Vie selon la spiritualité du Carmel et suis membre de la communauté Foi et Lumière de Saint-Aubin-lès-Elbeuf.

J'aime le vélo, la randonnée et dessiner.

par Martine Créant.

Qui est la vierge consacrée ?

Une femme consacrée à Dieu, comme épouse du Christ, au service de l’Église. C’est l’Évêque qui la consacre par un rite liturgique public et solennel dans un état de vie définitif.

Vierge

Parce que l’Église est vierge, cette vocation est virginale.
« Je vous ai fiancés à un Époux unique comme une vierge pure à présenter au Christ. » 2 Co 11,2.
Celle qui reçoit la consécration s’engage, par « une décision irrévocable », scellée par le rite liturgique, à « vivre dans la virginité perpétuelle ». Un tel choix demande un engagement sans réserve à la suite du Christ, selon la radicalité de l’Évangile.

Épouse

Parce que le Christ aime l’Église son Épouse, cette vocation est sponsale.
« Ton Seigneur t’épousera. » Is 62,5.
La vocation de la vierge consacrée est de se laisser épouser par le Christ. Cette réalité est signifiée par l’anneau qui lui est passé au doigt. Elle devient alors « signe transcendant de l’amour de l’Église pour le Christ son époux » et image du Royaume à venir.
Toute son existence s’ordonne désormais à cette fin et tout lui devient occasion de signifier concrètement l’Alliance de Dieu avec son Peuple.

Mère

Parce que l’Église est mère, cette vocation est maternelle.
« Pousse des cris de joie, toi qui n’as pas enfanté selon la chair : plus nombreuse sera ta postérité. » cf. Is 54,1.
À la suite de la Vierge Marie, la vierge consacrée recherche sans cesse à accomplir la volonté du Père et s’ouvre ainsi à une fécondité spirituelle.

Une vie de prière

« L’Esprit et l’Épouse disent : viens ! Maranatha ! » Ap 22,17.
La fonction première de la vierge consacrée est la prière.
Parce que l’Église veille et attend son Seigneur, la consécration des vierges est un appel à hâter, dans une confiance vigilante, « la venue du Seigneur dans sa gloire » (Mt 25,31).
Au cours de la célébration, l’Évêque lui remet le livre de prière de l’Église, La Liturgie des Heures.