Réponse de Mgr Dominique Lebrun à M. Hubert Wulfranc – Annonce de la Porte Sainte.

– Réponse de Mgr Dominique Lebrun à M. Hubert Wulfranc – Annonce de la Porte Sainte.

photo CIRIC

photo Michael Bunel/CIRIC

 Monsieur le Maire,

Merci pour ces mots déjà plein de la sagesse à laquelle vous nous appelez.

Merci pour ces mots qui nous invitent à élever notre regard, notre cœur, notre intelligence.

Merci pour ces mots qui nous confortent dans le désir de participer à la vie commune de votre cité et du monde, pour qu’il n’y ait plus ni le drame d’Eylan, ni le drame de Jacques Hamel.

Cette église communale vous tient à cœur comme elle tient à cœur aux stéphanais et aux stéphanaises, peut-être encore davantage maintenant. Elle est le lieu de l’amour à la manière de Jésus pour les fidèles catholiques, le lieu où se renouvelle le sacrifice de Jésus, corps livré, sang versé, que nous appelons communément la messe. Le Père Jacques Hamel y a servi, y a aimé jusqu’au bout, comme il a servi et il a aimé dans les rues de cette cité.

En cette année de la miséricorde voulue par le Pape François, une porte sainte a été érigée dans la cathédrale Notre-Dame de Rouen. Je décrète aujourd’hui que la porte que je vais rouvrir devient une seconde porte sainte pour tous les fidèles.  Ceux qui, avec leur foi la franchiront y recevront la grâce de l’indulgence signe de la miséricorde infinie confiée par Jésus à son église.

Frères et sœurs, avançons.

photo CIRIC

photo Michael Bunel/CIRIC