Offrandes

Les quêtes du dimanche       

La quête est destinée à subvenir aux besoins de la paroisse : charges et entretien courants des édifices qui ne sont pas à la charge de la commune, fonctionnement, frais de déplacement et de formation. Une fois par mois une quête “recommandée par l’évêque” est destinée à des œuvres catholiques, comme les séminaires, les lieux saints, le denier de St Pierre, les missions, les prêtres âgés, etc.

Autres quêtes :   Ne pas confondre la quête pendant la messe avec les sollicitations à la sortie de l’église ou sur la voie publique (Secours Catholique, fondation Raoul Follereau, Croix Rouge, le Souvenir français…)

Les offrandes

  •  Intentions de messe     

Quand les chrétiens demandent de célébrer une messe à l’intention de…, une somme de 17 € est versée.

Cette somme est intégralement reversée aux prêtres.

Il en est de même des sommes versées autour de la Toussaint lors de la recommandation des défunts. Cela participe à la vie matérielle des prêtres.

 

 

  • Baptême, 

A  l’occasion d’un baptême,

il est de coutume d’offrir une enveloppe pour la paroisse, offrande variant de 80 € à 100 €

 

                                                      Mariage,                                                       funérailles   

Pour les célébrations en ces moments exceptionnels, une somme de 180 € à 250 €  est demandée selon les revenus et dépenses de la famille. Une fois déduit l’équivalent d’une intention de messe, le reste est reversé à la paroisse, pour les frais généraux (entretien et charges), mais aussi « au diocèse », pour subvenir aux besoins des prêtres aînés et à leur assurer une retraite décente.

Quête et offrande au cours des services religieux

  • La quête lors des services religieux (baptêmes, mariages funérailles) revient à la caisse paroissiale et sert aux besoins de la paroisse
  • L’offrande faite au cours d’une procession, lors des mariages ou funérailles revient à la trésorerie diocésaine où elle contribue à la rémunération des prêtres et des animateurs pastoraux.