Fête de l’Immaculée Conception – Montée à Bonsecours

18h30 - Cathédrale Notre Dame de Rouen

Vendredi 8 décembre 2017
Fête de l’Immaculée Conception

Marche de la cathédrale Notre-Dame de Rouen jusqu’à la basilique Notre-Dame à Bonsecours

18h30→Prière à la cathédrale Notre-Dame de Rouen.
18h45→Place de la Calende → Départ de la marche vers Bonsecours.
20h→Prière du chapelet animée par les sœurs de la Présentation de Marie.
20h45→Messe présidée par le père Frédéric Masset, curé administrateur de la paroisse Notre-Dame de Bonsecours et animée par la paroisse Notre-Dame de Bonsecours et Cana.

→Un relais voiture se fera pour redescendre sur Rouen.

La fête de l’Immaculée Conception

Le 8 décembre marque la fête de l’Immaculée Conception. La célébration de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie – située dans les premiers jours de la nouvelle année liturgique et du temps de l’Avent – nous rappelle la destinée unique de cette femme juive, choisie par Dieu. Pour la foi chrétienne, Marie est indissociable de l’enfant qu’elle a porté, Jésus, en qui s’est totalement manifesté le Dieu vivant. Elle est appelée, depuis le concile d’Éphèse (431), « Mère de Dieu ». Selon la tradition catholique, depuis le dogme promulgué par le pape Pie IX, le 8 décembre 1854, elle est déclarée préservée du péché originel dès sa naissance. Les apparitions de Lourdes ont eu lieu quatre ans après cette proclamation solennelle du dogme de l’Immaculée Conception. Le 25 mars 1858, dans la grotte humide et sombre de Massabielle, Marie converse avec Bernadette qui l’interroge ; elle lui dit son nom : « Je suis vraiment l’Immaculée Conception« . Bernadette Soubirous sera béatifiée le 14 juin 1925 et canonisée le 8 décembre 1933, jour de la fête de l’Immaculée Conception.
Plus d’infos ici : Immaculée Conception

Notre-Dame de Bonsecours, seul sanctuaire marial du diocèse de Rouen

L’origine de la basilique est liée au pèlerinage marial qui, depuis plus d’un millénaire, rassemble des pèlerins de plus en plus nombreux au mont Thuringe. On retrouve le résumé de son historique sur une plaque de marbre accrochée au mur de son porche : dès 1034, une chapelle existait sous le nom de Notre-Dame de Bonsecours et appartenait aux seigneurs de Pavilly, propriétaires du Mesnil-Esnard, qui la cédèrent aux religieux de Saint-Lô (bulle du Pape Urbain III de 1186). En 1332, cette chapelle est remplacée par une église paroissiale détruite en 1473 par les troupes de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. Elle sera ensuite reconstruite et restaurée pendant plusieurs siècles jusqu’en 1840, date de construction de la basilique actuelle par l’abbé Godefroy. A noter que, ruinée par la Révolution de 1789, elle conserve cependant la pièce la plus importante et la plus vénérée : la statue de Notre-Dame de Bonsecours, en bois polychrome du 16° siècle. Le cardinal Henri-Marie-Gaston de Bonnechose exprime au pape Pie IX le désir de voir le sanctuaire Notre-Dame de Bonsecours honoré du privilège du couronnement. Le pape l’accorda le 15 juillet 1870 et le  cardinal archevêque de Rouen couronna la Vierge le 24 mai 1880. Le 18 mai 1980, ont lieu les célébrations du centenaire du couronnement de Notre-Dame de Bonsecours. Les pèlerinages à la basilique trouvent leur origine à travers ceux qui étaient réalisés sur la Côte Sainte-Catherine, dédiés certainement à saint Michel. Ces processions avaient lieu aux Rogations (autour de l’Ascension), à la Saint-Marc et à la Saint-Romain ; il existait la confrérie des pèlerins du Mont-Saint-Michel qui montaient une bougie allumée, les chapelains recouverts d’une chape et les enfants vêtus de blanc. Certains de ces pèlerinages attiraient une foule très importante, notamment le Vendredi Saint où tout le clergé de la ville de Rouen se rendait avec croix, bannières et chasses.

En septembre 2017, Mgr Dominique Lebrun a confié l’animation spirituelle de la basilique à une communauté de religieuses de la Congrégation des Sœurs de la Présentation de Marie : http://presentationdemarie.org/

La paroisse Notre-Dame de Bonsecours a pour curé administrateur, le père Frédéric Masset, également curé de la paroisse Saint-Paul du Mesnil – Plateau de Boos.

►Site de la paroisse Notre-Dame de Bonsecours : http://www.notredamedebonsecours.fr/

CANA 

Cana, émanation de la Communauté du Chemin Neuf, accueille ceux et celles qui veulent approfondir leur relation de couple, qui se questionnent sur un engagement futur, qui désirent être accompagnés dans leur mission de parents, qui traversent une période difficile telle qu’une séparation, ou qui sont engagés dans une nouvelle union après un divorce. Que ce soit pour un rendez-vous ponctuel, un week-end, une semaine ou des parcours annuels, chacun peut redécouvrir la beauté du mariage et goûter la présence aimante de Dieu. Cana est aujourd’hui présent dans près de 50 pays. Voir ici : Cana

Fermer