La phase diocésaine du Synode sur la synodalité est lancée dans le diocèse de Rouen !

Le samedi 9 et dimanche 10 octobre, le pape François a ouvert officiellement le Synode sur la synodalité dans l’Église. Il se conclura par l’Assemblée générale du Synode des évêques au Vatican en octobre 2023.

Le secrétariat général du synode des évêques a publié un document préparatoire, indiquant les lignes directrices et des pistes de réflexion pour inciter chaque baptisé à participer, à sa mesure, au cheminement synodale. L’opportunité pour l’Église de « se renouveler sous l’action de l’Esprit et grâce à l’écoute de la parole.»

Octobre 2021 au 15 août 2022 : phase diocésaine

“Le Conseil Ordinaire du Synode des Évêques a décidé de prolonger jusqu’au 15 août 2022 le délai pour la présentation à la Secrétairerie Générale du Synode des Évêques des synthèses des consultations de la part des Conférences épiscopales, des Églises orientales catholiques sui iuris et des autres organismes ecclésiaux.”

Dans le diocèse

Ce processus synodal s’est ouvert ce dimanche 17 octobre dans chaque Église particulière et notamment dans le diocèse de Rouen.

Cette journée a débuté par une célébration en la cathédrale Notre-Dame de Rouen présidée par Mgr Dominique Lebrun. Puis le Conseil pastoral constitué de 55 personnes était invité à une marche ensemble jusqu’au Centre Diocésain ou un repas leur était proposé avant un après-midi  d’écoute, d’échanges : une étape de discernement, un cheminement spirituel à l’écoute de l’Esprit Saint.

Une prochaine rencontre est déjà fixée au mois de décembre afin de recueillir les réactions de personnes en périphérie dans le diocèse.

Extrait de l’homélie de Mgr Dominique Lebrun [… nous avons besoin les uns des autres, et de l’Esprit Saint pour marcher ensemble avec Jésus dans la joie et la paix. C’est la belle aventure du synode]. lire la suite

Album photos © Direction de la communication du diocèse de Rouen

La Croix a choisi de suivre, chaque mois jusqu’au mois de février 2022, trois lieux dans leur mobilisation sur le synode : Abidjan (en Côte d’Ivoire), au sein de la paroisse Saint-Pierre d’Yvetot – Diocèse de Rouen (en Seine-Maritime), et dans une communauté de la périphérie de São Paulo (au Brésil).

C’est en cheminant et en réfléchissant ensemble sur le parcours accompli, l’Église pourra apprendre, de ce dont elle fera l’expérience, quels processus peuvent l’aider à vivre la communion, à réaliser la participation et à s’ouvrir à la mission. Notre “ marche ensemble ” est, de fait, ce qui réalise et manifeste le plus la nature de l’Église comme Peuple de Dieu pèlerin et missionnaire.

Déroulement du synode